#summerbody Comment j’ai perdu 25Kg (et comment je les ai repris aussi humhum…)

 

ATTENTION !!!!

Cet article n’est absolument pas une méthode, un régime ou un programme à suivre. C’est mon témoignage sur ce qui a marché pour moi et je ne demande à personne de faire la même chose.

Si vous êtes dans une démarche comme la mienne et que vous ne savez pas comment vous y prendre, n’ayez pas peur de consulter un nutritionniste. Nombreux sont les gens qui pensent que consulter un nutritionniste est une punition pour les malades, alors que ça devrait être une matière dans tous les troncs communs à l’école tellement c’est fondamental.

Personne ne peut vous en vouloir de ne pas savoir, alors n’ayez pas peur d’aller chercher les bonnes réponses auprès des professionnels. 🙂

 

Les filles les filles les filles !!!
Halàlà ! Vous avez littéralement fait fondre mon petit coeur aujourd’hui par vos messages tous plus bienveillants les uns que les autres !
Je me réjouis chaque jour de la chance que j’ai d’avoir une communauté aussi géniale: très peu de haters, beaucoup de filles qui me ressemblent (certaines sont même devenues des amies au fil du temps).
Et cette petite conversation en story insta me l’a encore prouvé: vos témoignages et votre soutien m’ont vraiment très agréablement surprise !!! Je vous love tellement tellement putainggg !!! <3 <3 <3

Je sais que j’ai l’air très à l’aise avec tous les sujets, pourtant, je suis très pudique.
Je ne vous parle QUE de sujets que je choisis religieusement, sans rentrer forcément dans les détails personnels. Mais là, je crois qu’il est temps de me confier à vous sans tabou pour que vous compreniez bien ma démarche du jour.Et croyez le ou non, appuyer sur la touche « publier » aujourd’hui est certainement la fois la plus dure où c’est arrivé !

Comme j’ai pu vous le dire en story insta, il y a 15 ans, j’ai perdu 25 kg. Seulement voilà, avec le temps et les aléas de la vie, je me suis grave laissée aller, et aujourd’hui je ressemble plus à la photo de gauche, celle du « avant » (bien dégeu au passage hahaha!), qu’aux deux autres. :(((
La première c’était avant ma prise de conscience, la seconde c’est quand j’avais perdu trop de poids (je mangeais trop peu et je faisais peu de sport), et la troisième, j’avais trouvé le bon équilibre entre sport et nutrition. Je n’étais pas ultra mince, mais je me sentais hyper bien dans ma peau et c’est aujourd’hui mon goal.
Puisque j’ai su le faire une fois, je me dis qu’il est temps de me ressaisir et de recommencer à nouveau.

IMG_3803

 

Comme vous avez été des centaines à me le demander, je me suis dit que je pouvais commencer par un article pour vous raconter comment j’ai perdu (puis repris en partie) ces kilos. C’est selon moi un bon point de départ puisque je sais comment m’y prendre.

J’ai des “problèmes de poids”. Et j’en ai eu toutes mon enfance/adolescence.
J’étais une petite fille très mignonne, tout à fait normale physiquement jusqu’à la séparation de mes parents à l’age de 6/7 ans. C’est à ce moment là que je suis devenue une vraie boule !
Ne sous-estimez pas l’impact des chocs psychologiques sur votre physique (on en reparlera plus tard à l’étape frères et soeurs vous verrez).
Je ne me suis pas mise à manger plus, je ne me suis pas mise à manger mal, mais j’ai beaucoup grossi et je suis devenue “bouboule”, charmant surnom qu’on m’a donné à l’école.

A partir de là, mes parents ont commencé à s’inquiéter et à me mettre très tôt au régime. A l’âge de 7/8 ans on remplaçait mes diners par des milk shakes protéinés Herbalife. J’étais privée de tout mais il y avait de tout dans les placards. Alors autant vous dire que quand je me retrouvais toute seule dans la cuisine, la privation étant terriblement frustrante, je mangeais du chocolat et des gâteaux en cachette.
Mes parents me disputaient, me montraient du doigt, me disaient que j’était grosse: je vivais dans une honte et une culpabilité constantes.

Sachez que ce qu’on dit à un enfant devient sa réalité. J’ai donc grandi avec l’idée fixe que j’étais grosse, que c’était un fait, et que ca ne changerait pas, et que je devais en avoir honte: Génial pour la self-estime !!! Hahaha !
(Ceci n’est pas un procès fait à mes parents. Depuis on en a reparlé et ils regrettent vivement tout ça ! Ils n’avaient simplement pas les bonnes armes pour faire face à ça. )

Ajoutez à ce surpoids des problèmes de santé bien relou, enfin surtout un: L’ASTHME !
J’étais asthmatique chronique à l’adolescence. C’est une maladie dont j’ai terriblement souffert. Ma meilleure amie s’appelait “Ventoline”, je faisais une crise au moindre effort ou à la moindre allergie. J’ai donc été TOUTE MA VIE dispensée de sport à l’école.
J’ai grandi avec la deuxième idée fixe qu’il me serait impossible de faire du sport tout au long de ma vie.

La suite vous l’imaginez assez bien: yoyo entre régimes drastiques et périodes de lâchage total, troubles de l’alimentation. Tantôt je mangeais n’importe quoi, tantôt je ne mangeais quasiment rien. J’ai tout essayé mais rien n’a jamais duré. Mes habitudes étaient mauvaises, je ne cuisinais RIEN ! J’achetais des sandwich au déjeuner, des patisseries au gouter et des plats surgelés au diner. Mon alimentation ne contenait rien de bon.

Et puis il y a eu 2004, la pire année de ma vie, l’année que je remercie également. 2004 et moi on a une veritable histoire de je t’aime-moi non plus. Je détesterais la revivre mais en même temps, elle y est pour beaucoup dans ce que je suis devenue. J’ai appris énormément et j’ai grandi grâce à 2004.

En 2004 j’ai perdu mon frère et ma soeur à 6 mois d’intervalle dans des circonstances dramatiques. Quelques mois après ces deux drames, on m’a appris que j’avais un cancer.

Et les médecins eux même m’ont assuré que ce cancer, n’ayant aucune origine génétique, était très certainement la conséquence d’un affaiblissement de tout mon organisme suite à ces deux deuils (chocs) consécutifs.

Je ne vais pas rentrer dans les détails de l’état psychologique dans lequel de tels évènement peuvent vous mettre. Mais, j’ai été partagée à ce moment là entre la peur de mourir (à cause de la maladie), et l’envie de mourir (parce que la vie m’était devenue insupportable moralement comme physiquement).
Je me suis alors demandé ce que j’avais fait pour mériter ça. Je crois au Karma alors je me suis vivement remise en question. Je me suis mise à chercher dans mon passé, avec qui j’avais pu être aussi horrible pour mériter de telles souffrances. Je repassé ma vie à l’endroit, à l’envers, pendant des mois dans mon cerveau, jour et nuit, sans jamais trouver réponse à cette question.

Et puis un jour, j’ai compris. J’ai trouvé. J’ai compris que la personne à qui j’avais fait le plus de mal dans ma vie: C’ETAIT MOI.

Je ne m’aimais pas. Quand je me regardais dans le miroir je n’avais pour mon corps que du dégout, de la haine, comme si je ne l’avais pas choisi, comme si j’en étais prisonnière. Ce corps était laid, gros, et malade, et je lui en avait voulu toute ma vie. Je le gavais de mauvaises nourritures, je ne faisais aucun exercice.
Je le maltraitais parcequ’il ne me plaisait pas. Je n’avais pas compris qu’il aurait suffit de l’aimer et de le chérir pour qu’il me plaise enfin.

Et c’est en touchant le fond, en étant vraiment persuadée que mes jours étaient comptés et que je n’avais plus rien à perdre, que je me suis demandé ce que j’aurais bien pu faire pour éviter tout ça. Je me suis demandé si “être grosse” était réellement ma morphologie comme une fatalité (celle qu’on m’a mise toute petite dans le crâne), ou si c’était mon cerveau qui, persuadé que je suis grosse, m’empêchait d’être différente. Je me suis demandé où se situaient réellement mes barrières et ce que j’aurais pu faire pour éviter d’aller aussi mal.

J’ai donc acheté des tonnes de bouquins sur le corps humain, la biologie, l’industrie agro alimentaire, les régimes alimentaires… Je n’avais que ca à faire de mes journées entre deux hospitalisations. Et j’ai dévoré des tonnes d’informations à ce sujet.

Forte d’une quantité non négligeable de connaissances, j’ai commencé à appliquer certaines d’entre elles à mes habitudes. Et la PREMIERE chose que j’ai faite, c’est SUPPRIMER LES LAITAGES de mon alimentation.
A l’époque, je buvais presque un litre de lait par jour, je mangeais beaucoup (trop) de fromages et de yaourts. J’ai donc tout supprimé.
J’ai ensuite supprimé TOUS LES MAUVAIS SUCRES: sucreries, processed food, pain, pates, riz, gateaux… etc… et Dieu sait qu’il y en a partout du sucre.
Sans le savoir, à ce moment là, je supprimais mes 3 Aliments de base que je consommais en grande quantité quotidienne: LE LAIT, LE GUTEN, et LE SUCRE (les 3 pires en fait). Sans le savoir également (comme quoi le corps est parfois capable de nous dire ce dont nous avons besoin ) je supprimais les 3 aliments les plus enclins à développer un cancer. Sans le savoir, j’allais pour la première fois de ma vie chérir mon corps.

Je me suis également demandé ce que je risquais à me mettre au sport. A l’époque je ne gagnais plus ma vie, je n’avais aucun revenu et donc pas la possibilité de m’inscrire dans une salle de sport. J’ai donc chaussé mes baskets et je suis sortie courir. La première fois, j’ai couru 4 minutes avant de déclencher une crise d’asthme. Mais je m’en foutais. Mon corps gros, moche et malade allait peut être mourir. J’en avais fait un labo d’experience. La douleur ne me concernait plus.
Le lendemain, je repartais courir en me disant que peut être, en ralentissant un peu ma course, je pourrais tenir plus longtemps avant l’arrivée de la crise d’asthme.  Et effectivement, j’ai tenu une minute de plus.
A partir de ce jour là, je suis sortie chaque matin pour courir, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, repoussant perpétuellement la crise d’asthme plus loin.
Au bout d’un mois, je courais entre 25 et 35 minutes tous les matins à jeun sans aucun soucis, sans crise d’asthme, améliorant mon cardio et y prenant même du plaisir.

Ma journée type de l’époque était la, suivante:
Au réveil je buvais 1 litre d’eau allongée dans mon lit pour réveiller mes reins.
Quand je sentais que le litre arrivait dans ma vessie, j’allais aux toilettes et je partais immédiatement courir à jeun. (non par choix mais parce que j’ai une digestion lente et que je suis incapable de faire du sport autrement que le ventre vide).
Au retour de ma course, je prenais un seul repas qui faisait office de petit déjeuner ET de déjeuner. (Par ces horaires un peu décalées, je faisais sans le savoir, de l’intermittent fasting, c’est à dire du jeun intermittent. Je mangeais sur des périodes de 8h, puis je ne mangeais plus rien sur 16h. Et ca me convenait trèèèèèès bien).

Ce repas était constitué de protéines: viande blanche ou poisson ou crevettes ou oeufs, et de légumes verts à volonté, de cracottes au céréales complète ou d’un peu de pates intégrales ou de riz complet, et de fruits rouges ou d’une orange.

En milieu d’après midi, pour encas, je mangeais quelques amendes ou un yaourt au lait de brebis à 0% ou du jambon de poulet ou des oeufs durs.

Et le soir je dinais des protéines et des légumes. Si j’avais encore faim, je reprenais un yaourt au lait de brebis à 0%.

A ce rythme, et sans écarts, j’ai perdu 20 kilo en 4 mois.

J’étais métamorphosée.
Mon corps avait changé, mais mon visage aussi.
Les amis qui ne m’avaient plus vue pendant cette période me reconnaissaient à peine.

Je me sentais bien, j’avais énormément d’énergie, je ne faisais plus de crise d’asthme, ET JE N’ETAIS PLUS GROSSE. J’ai également vaincu le cancer et je crois très sincèrement aujourd’hui que cette hygiène de vie y est pour beaucoup. Je ne souhaite pas rentrer dans les détails de la maladie. Vous pouvez trouver sur le net beaucoup d’informations très fiables sur les liens entre l’alimentation et les cancers. Je vous invite d’ailleurs très fortement à regarder le film « What the Health » sur Netflix. Je le trouve assez incroyable.

J’ai découvert qu’avant ce changement, j’étais ce que je pensais. Et je me pensais grosse pour toujours. Ces évènements dramatiques dans ma vie ont totalement détruit mes pensées et mes convictions. Et. je le vois aujourd’hui comme une chance. Parce que cela m’a permis d’en reconstruire de meilleures.

On est ce que l’on croit être.

Par la suite, j’ai continué à maintenir cette hygiène de vie et à perdre encore quelques kilos pour finalement atteindre tristement les 49kg. Et c’était trop.

Je suis finalement remontée à 54kg. Et je suis convaincue aujourd’hui que c’est le poids qui m’épanouit le plus.

 

COMMENT J’AI VECU CE CHANGEMENT

Beaucoup d’entre vous m’ont fait part de leur angoisse à l’idée d’arrêter le sucre: OUI C’EST DUR ! C’est 20, 30, parfois 40 ans de mauvaises habitudes à effacer.
Oui les premières semaines on en chie comme un camé en désintox. Il a été prouvé que le sucre est encore plus addictif que la cocaïne.

Seulement voilà, au bout de 5/6 jours, les réserves de sucres situées dans votre foie et pancréas vont commencer à être réellement épuisées. Et votre organisme, qui a besoin de ce sucre, va alors aller le chercher ailleurs: dans vos graisses. Ca s’appelle la cétose. Et une fois cette cétose entamée, vous allez ressentir un effet de bien être et de légèreté.
Vous vous rendrez vite compte que votre peau est beaucoup plus belle, que vous êtes moins gonflées, que vous avez plus le moral, plus d’énergie, et encore plus de motivation !!!

Il faut 3 semaine à votre cerveau pour assimiler un rituel nouveau à un habitude.

En ce qui me concerne, je ne réfléchis pas: pendant 3 semaines j’ai une attitude militaire sans aucun écart. Ça m’évite de faire n’importe quoi et ça m’aide à reprendre de bonnes habitudes. En revanche, si je craque une seule fois, j’ai l’impression de devoir refaire TOUT L’EPOUVANTABLE TRAVAIL DE SEVRAGE de nouveau. C’est la raison pour laquelle je n’aime pas les cheat meal.

Quand vous aurez vu et senti les effets d’un tel changement sur votre corps, vous ne verrez plus jamais le sucre de la même manière.

Même si j’ai repris du poids, je n’ai plus jamais mangé de sucre comme avant. Mes papille se sont déshabituées. Et là où je pouvais avant m’enquiller twix sur snickers, aujourd’hui les deux m’écoeurent et ne me manquent absolument pas.

Alors pour celles qui ont peur de devoir y renoncer, sachez qu’un jour, vous n’en aurez même plus envie. Et croyez moi c’est une bonne chose parce que comme dirait Jean Pierre Coffee, le sucre, c’est de la meeeeeeerde ! 😉

POURQUOI J’AI REPRIS

Après tout ça, la course à pieds est devenue une véritable addiction et j’étais incapable de la dissocier d’une alimentation saine.

Seulement en 2012, j’ai failli perdre ma jambe droite dans un accident de moto. Et j’ai du arrêter le sport.

IMG_0670

Bizarrement, j’avais beaaaauuuucoup de mal à maintenir une alimentation saine alors que je ne faisais plus de sport. Je me suis donc mise à compenser et devinez avec quoi?? La bouffe !

J’ai doucement commencé à reprendre du poids mais je me suis très vite reprise en main et ai tenté d’autres sports (puisque la course c’était terminé). Mais aucun sport ne me motivais autant.
J’ai été soignée et rééduquée à l’INSEP par les meilleurs médecins du sport pendant 2 ans dans le but de pouvoir recourir. Mais rien n’y fait. L’accident a laissé des blessures qui m’empêchent de reprendre la course. J’ai donc fini par me décourager progressivement… pour finalement revenir à zero sport. Aujourd’hui encore c’est un sujet que j’ai du mal à aborder. Courir était devenu une passion. Je me préparais à commencer des semi-marathons. Je n’ai toujours pas fait le deuil ….

Entre temps j’ai lancé mon blog tout en continuant mes activités de musicienne, chanteuse et voix off. Avec des journées de 15h autant vous dire que le sport n’est pas une priorité, la cuisine non plus d’ailleurs. J’ai lâché des milliers d’euros à deliveroo pour des repas succulents mais bien trop calorique et gargantuesques, et il me l’ont bien rendu (en poignées d’amour). J’ai petit à petit repris du poids, me cachant sous des vêtements amples pour ne pas avoir à supporter mon reflet dans le miroir.

 

ET MAINTENANT?

Et nous voici donc au point où, arrivée en Californie où il fait chaud, l’idée même de me mettre en débardeur me mortifie de honte à nouveau… 🙁 Ben oui, quand on cache son corps sous des gros pull parce qu’il fait froid, on n’en a moins conscience. Du coup, quand on doit se dévêtir un peu, c’est le drame !

Je me suis alors remémoré cette période de ma vie, j’y ai beaucoup repensé, et je me suis dit que si j’avais pu y arriver en partant de si loin, je devrais pouvoir le faire à nouveau.
Et en parlant avec certaines d’entre vous, je me suis aperçue que l’image que je renvoyais de moi sur les réseaux sociaux était peut être parfois trop lisse, sans faille. Une fille m’a même dit: « c’est trop facile pour toi de dire que t’es grosse et moche, moi j’aimerais bien être grosse et moche comme toi ! ». Ben oui mais cette fille ne sait pas comment je me sens à l’intérieur, ni ce que ça me fait de me voir à poil dans le miroir…

Mais j’ai découvert 2 sports qui me motivent à nouveau comme le running a pu le faire il y a 15 ans: le pilates et les randonnées.

C’est pourquoi, j’ai décidé de reprendre mes bonnes habitudes:

Mon petit litre d’eau à jeun au réveil, mon sport le matin, une alimentation saine sans sucres, une activité sportive soutenue.
J’ai commencé progressivement il y a un mois, à mon arrivée sur Los Angeles, et les résultats commencent vraiment à se faire sentir.

Du coup, si cela vous intéresse, je pourrai vous poster quelques articles sur ce petit programme: sport, nutrition, et astuces. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

En attendant, chérissez votre corps, vous n’en avez qu’un, chérissez vous vous-même, vous le valez bien. <3

 

84 Comments

  • Répondre avril 8, 2018

    Laetitia

    Coucou Ludivine !

    Merci à toi pour cet article poignant. Pas facile de se livrer comme tu le fais.
    Tu es une battante et ça se voit.
    Tu me donne envie de me sevrer du sucre et je vais essayer.
    Je n’achète «presque plus de cochoneries sucrées » et je ne bois pas de lait. Mais le fromage ! Faudra que je lève le pied.
    Faut que je me prenne en main et que j’arrête de me plaindre …

    Tu es une fille géniale et courageuse (en plus d’être Talentueuse )

    Tu vas réussir ton chalenge (je peux dire ça ?)

    Merci à toi Ludivine .
    Plein de bonne ondes.

    • Répondre avril 8, 2018

      Vaness

      Je ne trouve pas les mots… C’est juste … waouh.. je n’arrive même pas à les écrire.
      Bravo pour ton courage, pour ta générosité à raconter tout ça et bravo d’être juste toi.
      Tu m’as mis un vrai « coup de pied au cul »
      Tu m’as touchée, vraiment…
      Quelle motivation !!!!
      Tu es une belle personne. Continue.
      Dommage de ne pas t’avoir croisé sur Paris avant que tu partes…
      Et oui je suis intéressée pour tout savoir sur ton programme !!!

    • Répondre avril 8, 2018

      Sarah Donsar

      Bonjour Ludivine,

      j’ai pris le temps de te lire et déjà merci de partager cette expérience avec nous, car j’imagine parfaitement comme ça doit être douloureux pour toi de reparler du running qui était ton allié dans ton état de bien être.
      Personnellement, je cours depuis 2 ans suite à l’arrêt du tabac car arrêt tabac = prise de poids.
      (Par ailleurs j’ai écrit un article sur ce sujet l’arrêt du tabac)
      Pour moi il s’agit de 10 kg, rien de bien dramatique mais suffisamment difficile à perdre. Cette été je les avais perdu et là en un mois j’ai pris 5 kg car mes études m’ont éloigné de la course à pied. Là je reprends à peine mes bonnes habitudes, courses et je fais attention aussi aux calories avec une application pour éviter les mauvaises habitudes.
      Je souhaiterai en savoir un peu plus sur le Pilates, car je ne pratique pas d’autres sports.
      Bonne continuation.
      Sarah Donsar.

      • Répondre avril 9, 2018

        Ludivine

        Salut Sarah,

        Merci infiniment pour ton témoignage !
        10 kg wahou ! Bravo c’est déjà énorme. Si tu en as repris 5, je pense que c’est le bon moment de rectifier le tir et de ne pas laisser les 10kg revenir.
        Je pense écrire très bientôt un article sur le Pilates parce que j’ai effectivement beaucoup de choses à dire sur le sujet. 🙂

  • Répondre avril 8, 2018

    Aurelie

    BRAVO !!!
    J’espère moi aussi perdre ces 20 kilos 1 jours et te lire me motive énormément merci beaucoup pour ta franchise il nous avoir dévoilé une partie un peu plus intime de toi.

  • Répondre avril 8, 2018

    Lauriane

    Wow quel article poignant… les réseaux c’est durs pour ça ! Comme tu le dis la nana qui juge ton physique sans connaître le fond c’est terrible ! Les épreuves que tu as traversé sont les plus terrible la perte d’être chers et la maladie ….tu as eu le courage d’une battante lulu y’a pas de raison aujourd’hui que tu retrouves pas ton poids de forme ! Mais continue à t’aimer envers et contre toi même donne-lui le temps de redevenir ta perfection et accompagne le dans la bienveillance pendant ce temps là … j’ai une boutique de prêt à porter et c’est tous les jours que j’entends les femmes se parler comme de la merde quand elles se voient dans le miroir et c’est bien triste ! Bravo à toi tu es une sublime femme et c’est le tout que je trouve beau ❤️

  • Répondre avril 8, 2018

    Charlotte Mdln

    Bonjour Ludivine,

    Quel courage tu as, je te souhaite de te sentir mieux dans ton corps car tu le mérites et je trouve que tu es une belle personne !
    J’aime le courage que tu as malgré ton passé difficile, tu es une femme avec une telle joie de vivre (enfin c’est ce que tu me fais ressentir en tout cas).

    Bises,

    Charlotte Mdln

  • Répondre avril 8, 2018

    Stephane

    6 ans que je te suis,une brève rencontre dans un vide dressing et je découvre aujourd’hui à nue plus belle que toutes les photos du monde
    Stephande ( les gâteaux « Ludi « sur mon profil tweeter )
    Stephane 40 kilos à perdre je vais picorer dans ton exemple pour y arriver
    Amitie virtuelle Respet réel

  • Répondre avril 8, 2018

    DELPHINE

    Salut Ludivine,
    Je te suis depuis quelques temps et il va sans dire que je te trouve très jolie. Merci pour cet article si honnête qui nous apprend que derrière cette « belle façade », se cache un mal être, des complexes, toutes ces choses que nous avons en commun. Il y a l’image que l’on renvoie et celle que nous voyons, nous, nues dans nos salles de bain avec les bourrelets disgracieux et les éclairages qui mettent en lumière notre cellulite…
    Je n’ai qu’une question: comment supprimer le sucre de notre alimentation? II y a les évidences bien sur telles que les gâteaux, les bonbons etc… mais que faire des féculents, des fruits, des yaourts aux fruits? Peux tu m’eclairer sur ce point car j’aimerais vraiment me débarrasser de cette addiction!
    Je te souhaite bon courage pour la suite, tu l’as fait une fois, tu vas le refaire encore 😉 Merci

  • Répondre avril 8, 2018

    Imene zr

    Merci beaucoup pour cet article! Très motivant ☺

  • Répondre avril 8, 2018

    Kwedi Linda

    Bonjour Ludivine, le sujet est très intéressant et c’est génial de te livrer ainsi. C’est magnifique que tu ai pu prendre soin de toi après les terribles drames dont tu as du faire face. Je ne doute pas que tu arriveras de nouveau, tout se passera bien. En lisant ces mots, je n’ai aucune excuses pour ne pas faire de course à pied et prendre soin de moi. Bon courage, ça va marcher, bisous.

  • Répondre avril 8, 2018

    Audrey

    Je suis bouche bée en lisant ton article..
    Je suis très peu les blog et je laisse encore moins des commentaires ainsi que sur insta. Mais ton histoire est tellement touchante..
    Outre ton histoire personnelle, je me retrouve totalement dans ta relation a la bouffe et plus particulièrement au sucre
    Et voir ta motivation me donne envie de bouger mes fesses et d’arreter De me cacher derrière mon boulot et mes horaires décalées (je suis infirmière), et la facilité de cuisiner des pâtes ou manger dehors ou n’importe quoi tout le temps…
    Alors je compte bien te suivre encore plus et me motiver avec toi !

    Audrey

  • Répondre avril 8, 2018

    Alex

    Juste un article woa. Je ne lis jamais les blogs je t’avoue que cliquer et lire ca m’ennuie mais la je ne sais pas si c’est parce que c’est toi et que ca m’a intrigué mais en tout cas j’ai ete emporte !
    Tu es juste incroyable et tellement forte ! Peu importe ton poids je t’assures que tu es juste magnifique, je sais que c’est dure de se voir aussi bien que les autres nous voit mais j’espere vraiment que tu vas y arriver parce que tu es superbe et ta personnalité surtout et elle aussi magique ! Plein de bisous ma jolie ludivine !

  • Répondre avril 8, 2018

    Christine

    Quel courage de te confier dans ce poignant article. Tu m as mis les larmes au yeux. Après tout ce que tu as traversé tu vas y arriver c est sûr ! Bonne continuation à toi et garde ton joli sourire

  • Répondre avril 8, 2018

    Gillet

    Chère Ludivine,

    Je te remercie mille fois pour ton temoignage.
    J’ai moi-même vécue des choses pas très jolies, avec plusieurs opérations à la clef…
    Ancienne basketteuse de haut niveau, j’ai dû tout arrêter. La colère y est encore et le désespoir aussi.
    Ne pouvant plus rien faire, à part manger (m’empiffrer), j’ai pris 20 kilos (et plus).
    Aujourd’hui, il est devenue imposés de me regarder dans le miroir et me découvrir pendant les beaux jours est une véritable souffrance.

    La vie peut-être difficile, mais ton article m’a motivée, car j’ai compris que je n’étais pas seule. J’espère te lire à nouveau afin de connaître ton programme, histoire de garder confiance et motivation.

    Bisous Ludivine,

    Manon

  • Répondre avril 8, 2018

    Berangere

    Waouhhhhh quel article ❤️❤️❤️
    Waouh Ludivine !!!
    Tu es tellement inspirante ,j’attendais avec impatience ton article pour comprendre ton envie de supprimer le sucre dans ton alimentation, ton avis sur le sport….
    Merci de ton partage !!!!!!
    Je pense que ce n’est pas du tout évident de ce confier comme ca !
    J’ai le meme sentiment que toi en ce moment après des tas de régimes , tous infructueux,je pense commencer comme toi une nouvelle approche ! Comme tu le dit j’en dois bichonner mon corps et j’avoue que ce n’est pas le cas en ce moment ….
    Merci pour ton partage

  • Répondre avril 8, 2018

    Manon

    Chère Ludivine,

    Je te remercie mille fois pour ton temoignage.
    J’ai moi-même vécue des choses pas très jolies, avec plusieurs opérations à la clef…
    Ancienne basketteuse de haut niveau, j’ai dû tout arrêter. La colère y est encore et le désespoir aussi.
    Ne pouvant plus rien faire, à part manger (m’empiffrer), j’ai pris 20 kilos (et plus).
    Aujourd’hui, il m’est devenue impossible de me regarder dans le miroir et me découvrir pendant les beaux jours est une véritable souffrance.

    La vie peut-être difficile, mais ton article m’a motivée, car j’ai compris que je n’étais pas seule. J’espère te lire à nouveau afin de connaître ton programme, histoire de garder confiance et motivation.

    Bisous Ludivine,

    Manon

  • Répondre avril 8, 2018

    Alexandra

    Coucou Ludivine,

    Quel article!!!Quel parcours poignant, quel magnifique message que tu transmets j’adore et je trouve ca ultra touchant,merci Ludivine pour cet article et tes futurs articles sur le même sujet!!!!

  • Répondre avril 8, 2018

    Alice Bzt

    Merci pour cet article. Il tombe à pic, il y a un mois j’ai décidé de prendre mon corps en main. A 80 kg rien ne va plus. J’ai pris RDV chez un nutritionniste. J’y suis allée vendredi dernier. J’en suis sorti heureuse, en colère, motivé … Heureuse parce que pour moi c’est un énorme pas en avant. En colère d’avoir maltraité mon corps depuis si longtemps. Et motivé parce qu’il est hors de question de faire marche arrière avec toutes les choses que j’ai apprises à mon sujet et sur la nutrition dans son ensemble. Alors que le force soit avec nous toutes. Merci Ludivine de partager tout ça avec nous.

  • Répondre avril 8, 2018

    Amel

    Coucou ludivine ,merci d’avoir ouvert ton coeur a nous !j’avoue que quand je regarde t’es vidéos ou t’es photos insta ,je te trouve juste sublime!!!dieu merci t’es un être humain, comme nous avec des problèmes comme mademoiselle tout le monde lol .mais blague a part ,j’admire ton courage et ton parcours !j’ai qulques kilos à perdre moi aussi !après deux grosses, j’arrive pas à perdre au niveau des hanches !le sucre est toute ma vie, mais je vais essayé, promis !
    Bonne continuation à toi ma belle !

  • Répondre avril 8, 2018

    Estelle

    Bonjour Ludivine,

    Merci beaucoup pour cet article très honnête. Ça change effectivement de « l’absence de faille / poker face » malheureusement si présente sur les réseaux sociaux.
    Je suis moi même complexée par mon corps (comme beaucoup d’autres filles) et je serai heureuse que tu partage avec nous ton nouveau quotidien de sportive.
    Tu as traversé beaucoup d’épreuves et je suis certaine que tu vas surmonter celle là avec brio !
    On est tous avec toi. Et merci d’être une battante forte et inspirante.
    Pleins de bisous 🙂

  • Répondre avril 8, 2018

    LadyTitille

    Bonjour Ludivine.

    Cela a peut-être été difficile pour toi d’écrire tout cela mais enfin quelqu’un qui parle de la relation entre le choc psychologique et la bouffe (la boulimie en vrai). Il y a tellement de personnes qui ont des troubles alimentaires suite à pas mal de choses dans leur vie mais on en parle jamais! Merci. ❤
    Je n’ai pas vécu tout ce qui a pu t’arriver mais j’ai eu un traumatisme dans mon enfance et c’est à partir de ce moment que je me suis réfugiée dans la nourriture. Et puis après pas mal de petits aléa de la vie, j’ai été voir une nutritionniste vers 27 ans et j’ai perdu 10kg. Quelques années après je me suis mise au sport et ça m’a fait énormément de bien. Il m’arrive encore de me jeter sur la nourriture quand je ne suis pas bien mais j’essaie de continuer le sport (si j’arrête je ne suis pas bien de toute façon).
    En tout cas, je te soutiens à fond dans ta démarche et tu y arriveras!! Tu as la chance d’avoir une volonté de fer et du courage. Go go go!!!

  • Répondre avril 8, 2018

    Marilou

    Ouahou quel article et quel lâché prise Ludivine. Merci pour cette transparence et cette honnêteté, ça fait tellement de bien dans ce monde surfait du blogging et d’instagram ! ❤️
    Plus de 5 ans que je te suis, et tu restes tjs la même, fidèle à tes valeurs. Un grand bravo pour ta force et ton envie que tu nous communiques via tes réseaux. Tu n’as pas eu une vie facile, je n’ose pas imaginer la douleur que tu as du ressentir mais malgré ça tu arrives à trouver la force d’avancer et d’être heureuse !
    Ton article me parle beaucoup, merci 1000 fois de l’avoir rédige, je suis un peu au même stade que toi et je veux me reprendre en main. En lisant ton histoire, je me dis vraiment que j’ai 0 excuse.
    Merci, merci, merci, et hâte de connaître la suite de ton histoire et de voir comment tu t’en sors et comment tu avances.
    Merci pour tout, gros bisous ❤️

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Oh merci pour cet adorable commentaire Marilou. Je suis extrêmement touchée et tellement ravie si cela t’a apporté un peu de motivation <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Isa Tassy

    Quel bel article ma Ludivine, tellement touchant et émouvant. Je dois avouer avoir eu les larmes qui montaient à certains moments. Je ne t’ai jamais trouvé lisse en tout cas, même avant de te connaître réellement. Bref. C’est un beau témoignage que tu nous livres. Je pense que je vais suivre ton exemple et essayer de supprimer le sucre. Je dis essayer parce que tu sais bien qu’il faut avoir un déclic ou/et être armé moralement et c’est là où le bât blessé chez moi. Je te souhaite beaucoup de force pour arriver à ton objectif. Je crois en toi. PS : tu es superbe tout le temps pour moi. Je t’aime. Avec toute mon affection. Je t’embrasse. Isa.

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Oh toi toi toi <3
      Merci pour ton soutien sans faille ma chérie.
      Tu n'as pas vraiment besoin de maigrir. Mais tu peux réduire les mauvais sucres de tes habitudes, ne serait ce que pour ta santé <3
      Je t'aime de ouf mon cactus

  • Répondre avril 8, 2018

    Claire

    Whaaaa cet article m’a donné des frissons, mis les larmes aux yeux… merci d’avoir partagé ton histoire avec nous, c’est vrai que tu renvoies l’image dune personne sure d’elle mais les réseaux sociaux peuvent être bien trompeur.
    Je me retrouve beaucoup dans ton histoire, j’ai perdu très jeune ma grand mère dont j’étais extremement proche, mon père a eu un cancer… mais j’ai fait le chemin inverse pour moi ça a été l’anorexie boulimie et je lutte encore pour manger certains aliments bannis.. merci pour ces mots, pour ton partage, tu me redonnes du courage et de l’espoir ❤️

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup pour ton message Claire. Sur les réseaux sociaux j’essaie juste de donner de la joie, et e la bonne humeur du mieux que je peux. Je ne parle jamais de mes problème et très peu souvent de moi. Je n’aime pas me plaindre. Je préfère me concentrer sur l’avenir et les choses positives 🙂
      Mais je suis heureuse de savoir que mon témoignage t’apporte courage et espoir. Je ne peux pas avoir plus beau cadeau <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Vali

    Ludivine, je dois t’avouer que je te suis depuis un moment mais je ne pense pas avoir commenté encore … Tu m’as beaucoup émue, par ton parcours et la sincérité avec laquelle tu le partage… merci de nous partager ceci et ainsi nous permettre de se dire que personne n’est parfait … et que nous avons toutes nos souffrances et nos moments horribles où l’on voudrait mourir … merci vraiment

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Oh merci pour ce touchant commentaire <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Sara

    Hello Ludivine,

    Ton article m’a beaucoup touché. Tu ne le sais pas, mais je t’ai « découverte » il y a des années, à travers des photos de toi réalisées par un certain Yannis G (j’étais moi-même mannequin à l’époque). J’avais été subjuguée par ta beauté. Quelques années plus tard, je te retrouvais sur the voice et j’étais cette fois subjuguée par ton talent. Plus tard, quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai découvert que tu étais devenue une super blogueuse et que tu continuais de me faire rêver à travers chacune de tes photos !
    Qu’on se le dise, pour moi, tu n’es pas juste belle, tu es PARFAITE. Je comprends mieux aujourd’hui ce qui te rend aussi exceptionnelle. Ton histoire est bouleversante. Tout comme toi, j’ai connu le big yoyo (de 42kg à 70kg pour 1m70). A l’inverse, je deviens squelettique quand je suis dans une période difficile et ronde quand je vais bien. J’ai également pris beaucoup de recul pour comprendre le pourquoi du comment.
    C’est un fait, notre esprit, la manière dont on nous a conditionné et la gestion de nos émotions ont un rôle majeur dans notre équilibre alimentaire. Alors avant de vouloir retrouver le poids idéal, il faut certainement commencer par s’aimer, du moins s’accepter.

    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve que je suis sure que tu relèveras avec brio 🙂 Merci d’avoir partagé un peu de toi <3

    Sara

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Wahou ! Chère Sara, je suis extrêmement touchée par ce message. Que de compliments ! Je ne suis absolument pas parfaite, je te rassure de suite. Comme tout le monde j’ai des failles et de défauts. 😉

  • Répondre avril 8, 2018

    Steph

    C est tellement touchant. Merci pour se partage. J aimerai suivre tes articles, ton programme nutrition et sport. Ça me motive. Donc merci

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup. Je te tiendrai au courant ici sur installé <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Joséphine

    Quel article !! Je me retrouve en toi dans certains aspects, c’est très motivant de savoir que tu y es arrivé !
    Tu es une femme belle, intelligente et très courageuse : aie confiance en toi tu vas y arriver !
    Bisous,
    Joséphine

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci pour ton soutien Joséphine ! Merci beaucoup <3

  • Répondre avril 8, 2018

    ByNa

    Quels force et courage ! Bravo ! Article très touchant et qui pousse à réfléchir … Je vous découvre , merci beaucoup pour ce témoignage et ce courage. Sans hésitation , c’est certain, vous allez encore y arriver ! vous êtes une battante, j’en suis admirative… ❤️

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Oh merci beaucoup <3

  • Bonsoir Ludivine,
    Je suis admirative de ta motivation car la vie ne t’as pas épargné. Tu m’as également motivée à faire attention à moi car après une bonne poussée soignée avec de la cortisone, imagine les dégâts. Dès que je perds un peu ou beaucoup, il y a toujours une merde qui revient et avec la cortisone pas facile!!!!!! Comme je te le disais je consomme du lait mais sans lactose et en très petite quantité. Maintenant je vais essayer de supprimer le sucre, je sais déjà que cela va être dur mais il faut bien essayer. Pourquoi ne pas faire un compte Instagram ou l’on pourrait se motiver toutes ensembles. Je te fais de gros Bisounours et surtout ne lâches rien

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      OOOhhh ma belle ! Merci pour ton témoignage. On en a déjà parlé toutes les deux ! JE suis admirative de ton courage. Et évidemment je ne peux que t’encourager dans la suppression des mauvais sucres de ton alimentation.
      Mille bisous

  • Répondre avril 8, 2018

    Bélinda

    Bonsoir Ludivine,

    Votre article est poignant… Je me retrouve dans ce que vous écrivez pour la perte de moi et le fait qu’il fait chérir notre corps.
    Je n’ai jamais aimé mon corps et je suis actuellement en rééquilibrage alimentaire pour perdre du poids et j’y arrive et je commence enfin à aimer ce corps qui est mien.
    Excusez-moi de mettre étalé. Juste pour vous dire que je me reconnaît dans ce que vous avez écrit.

    Bonne soirée

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci infiniment pour cet adorable commentaire Bélinda !
      J’espère que ce rééquilibrage alimentaire est le début d’une belle histoire entre votre corps et vous <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Virginie

    Ton article m’a fait monté les larmes… Bravo pour ton courage, d’abord pour avoir réussi à surmonter toutes ces épreuves, et ensuite de te livrer comme tu le fais.
    Le poids est un sujet tellement tabou! Partout on nous montre des filles super bien, alors dès qu’on ne correspond pas à ces «normes» on peut vite complexer.
    J’ai beaucoup (trop) de poids à perdre, je sais que je mange mal et que je devrais faire du sport, mais comme tu le dis si bien dans ton article quand ça fait des années qu’on te dit que tu es grosse c’est difficile de s’imaginer autrement.
    En tout cas je te souhaite bon courage pour ta perte de poids, tu vas y arriver

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup Virginie !
      Ne laisse personne te dire qui tu es! C’est à toi de décider <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Eloïse

    Coucou Ludivine,

    Je suis annécienne comme toi et j ai partagé quelques soirée avec toi au maracaibo il y a bien longtemps ….
    J ai toujours adoré ta joie vivre et ta détermination.
    A l heure d aujourd’hui, je me retrouve dans la même situation que toi et j ai décidé de me reprendre en main.
    J ai envie de dire  » on va y arriver  »
    Je t’embrasse bien fort.

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      OMAGAAAAD !!! Le Maracaïbo !!! tu me fous un gros coup de vieux là hahaha !!! Merci beaucoup pour ton soutien <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Julie

    Hello,

    Bravo pour ce texte et les photos ! Je suis dans la même situation que toi, bouboule pendant l’enfance, perte de poids et tout repris… arrêt de la cigarette, apéro, gros lachages, surtout plusieurs fiv et enfin 1 grossesse ! Resultat : 76 kg pour 1m68, mon poids de forme est 54-55 kg
    Etant jeune j’avais l’habitude de maigrir très facilement et vite mais maintenant c’est plus pareil… j’ai 37 ans. A 20 ans je supprimais le pain, j’arrêtais le grignotage et je perdais 3 kg en 1 semaine, maintenant il faut que je fasse beaucoup d’effort pour perdre 3 kg!
    Et la motivation n’est plus la même…
    J’ai commencé un régime depuis 1 semaine et j’ai perdu 2.2 kg! J’ai un objectif de 6 kg pour la fin du mois…
    A 20 ans j’aurai pu suivre ton programme mais quand on arrive à 35 ans voire plus les choses ont changé et ce n’est plus aussi facile, on perd plus difficilement du poids… mais si tu arrives à le suivre ce serait génial pour toi!
    Je pratiquais aussi la course à pied avant ma grossesse, ça m’a beaucoup aidé à surmonter mes problèmes de fertilité, je pense reprendre rapidement, c’est un sport très addictif et on perd vite du gras ! Je te souhaite de pouvoir t’y remettre un jour
    En tout cas je vais suivre ton evolution, je te trouve très jolie et je t’envies beaucoup 🙂
    Tiens nous au courant et donnes nous tes trucs pour maigrir
    A+ bon courage

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup pour ton soutien <3

  • Répondre avril 8, 2018

    moon skylla

    J’ai découvert ton blog il y a quelques semaines et je te trouve très chaleureuse. On a plaisir à te lire, à te regarder, à t’écouter évidemment, tu fais passer tellement de sentiments apaisants par ta voix. Ton nouvel article a du te demandé en effet beaucoup de courage, et tu as eu raison, puisque je n’ai vu que de gentilles choses dans les commentaires. C’est la preuve de ta générosité envers tes lecteurs. Merci beaucoup pour ton partage, ta sincérité. Je te souhaite beaucoup de courage et de volonté dans ta démarche.
    Je te trouve très très belle mais, il faut que tu te plaises surtout à toi, tu as raison. Mais tu es quand même très très belle 🙂
    Très bonne suite dans ta démarche. J’essaie de t’envoyer pleins de positivité même si tu es un peu loin….

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Ohlala, merci beaucoup pour ce retour positif. Oui tu as raison, j’ai la chance de n’avoir que des lectrices fantastique, et je vous en suis tellement reconnaissante à toutes <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Anaïs

    Quel courage… je t’admire beaucoup ! Bisous à toi ❤

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup Anaïs <3

  • Répondre avril 8, 2018

    marion

    Merci et bravo pour cet article. il tombe à pic pour moi et j’espère que cela sera le point de départ de ma métamorphose.
    <3

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci à toi Marion et ravie de te sonner la force <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Emma

    Bravo à toi et merci pour ton témoignage ! Il est vital de se battre dans la vie face aux épreuves… Tu te révèles par ton histoire et ça donne du sens, loin du papier glacé. Merci ! Tu fais preuve de beaucoup de courage on ne peut que te souhaiter le meilleur

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci infiniment chère Emma <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Clémentine

    Quel exemple tu fais! Chapeau!! Je vais tenter l’arret Du sucre aussi j’espère que je saurais m’y tenir! Merci pour tous ces conseils!

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup et bon courage <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Tournadre

    Bonjour Ludivine
    Quel courage il a du te falloir pour écrire cet article !!!
    Ta force nous redonne de la motivation pour affronter les aléas de la vie ! J’ai hâte que tu nous livres tes astuces et qu’on puisse t’accompagner dans l’effort 🙂
    Bisous à bientôt !!!

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Merci beaucoup <3 <3 <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Laëtichou ;)

    Magnifique article ! Merci d’avoir partagé cette histoire de ta vie qui comme tu le dis a du être dur à faire partagé à des personnes que tu ne connais pas. Tu as vraiment eu du courage pour ces périodes de ta vie pas facile. Je te souhaite encore bien du courage pour tout ce que tu entreprend.

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      merci beaucoup pour ton soutien ma belle <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Marie Pierre

    Alors là je suis sur le c…. Je te suis depuis quelques temps et c’est vrai que je suis toujours admirative devant ce que tu fais. Tu sais t’habiller te maquiller te mettre en valeur … les photos de bombasses sont toutes plus belles et la fille fait rêver. J’avais au fil de tes stories et articles aussi pu percevoir qu’au delà des apparences il y avait une fille avec des valeurs une ligne de conduite …. Bref une personne aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur….
    Mais là tu viens de démontrer que je ne m’étais pas trompée (haha trop forte la fille) et ce que j’admire encore plus c’est le courage que tu as pu avoir de te mettre à nue de cette façon sur tous ces événements tragiques de ta vie et tous ces combats que tu as du mener. Alors ceux qui te jugent – car je pense qu’à partir du moment où tu es « publique » beaucoup de personnes doivent te juger et de critiquer- ne réponds même pas …. Oh oui tu dois aussi avoir des défauts mais à côté de toutes ces qualités ils ne sont rien. Bon j’arrête et encore bravo LULU t’es vraiment une chouette fille et peut être que tu vas être mon moteur pour éliminer le gras que je peux avoir autour de l’os !!!! Bravo à toi même si parfois tu m’énerves avec tes photos de folie …………

    • Répondre avril 9, 2018

      Ludivine

      Oh la la mais merci pour ce message si touchant! Ca me va droit au coeur <3

  • Répondre avril 8, 2018

    Satine

    Merci pour cet article touchant et pourtant si vrai.
    Je m’y reconnais bien même un peu trop

    Bonne fin de soirée

  • Répondre avril 9, 2018

    Didine

    Je t’admire ❤️ Tu es tellement forte …
    Moi je suis dans le combat inverse, essayer de reprendre du poids car ayant subi des violences psychologiques et physiques par mon ex conjoint pendant des mois, je me laissais mourir et ne m’alimentais plus…
    oui l’estime de soi, l’amour de soi joue un grand rôle dans tout cela. Se maltraiter soi même, laisser qqun nous maltraiter dans mon cas montre un manque d’amour de soi…

    Tu es une femme incroyable vraiment…
    Encore plus belle à l’interieur qu’à
    l’exterieur… et tu peux être tellement fière de toi…

    Je te souhaite uniquement le meilleur

  • Répondre avril 9, 2018

    Jennifer mouchet

    Waouh
    Merci… je ne savais pas tout… désolée que tu ai dû vivre ces terribles épreuves.
    Je me demandais où tu puisais cette force de vivre tes rêves. Cette volonté a ttes épreuves quand tu décides quelque chose. J’ai compris…
    merci aussi… je vais d’autant plus me questionner et me pencher sur l’alimentation….. pour ma fille. Je ne veux pas l’empoisonner à petit feu. Alors du haut de ses deux ans je ne pourrais jamais la priver de toutes les choses mauvaises. En tout cas je vais faire au mieux pour les limiter et notamment à la maison.
    Bonne chance pour ta nouvelle vie à LA et surtout persévérance pour ta remise en forme.
    Ps: les haters qui te disent que démaquillée tu fais peur
    Ils ne savent ce qu’est une vraie belle femme. Parce que tu l’es.

    Bises de la Yaute et de notre ville d’amour

  • Répondre avril 9, 2018

    Mady

    Ton témoignage m’a beaucoup touchée ! Je m’y reconnais également beaucoup, sachant que j’ai de grandes difficultés à perdre de par mes formes developpees notamment niveau des hanches fesses et cuisses… Là ça fait 2 mois que j’ai repris le sport (de 45min à 1h30 par jour sauf cas exceptionnel, malade etc) et je ne vois pas beaucoup de changements… Pendant mes prochaines vacances je compte me faire le programme detox de trois jours : ne manger que des pommes et boire de l’eau pour enlever toutes les merdes de mon organisme mais j’ai peur de ne pas réussir… J’espère que je vais tenir.

    Pour en revenir à toi, tu n’as pas eu la vie facile… Ça me fait beaucoup de peine pour toi vraiment… Je te suis depuis un moment quand tu faisais de la photo (à l’époque j’en faisais aussi mais je n’étais pas  » célèbre  » ahah) et maintenant ça m’est inenvisageable car je ne me supporte plus…
    Le sport m’aide à me sentir mieux dans ma peau mais c’est décourageant de voir le peu de progrès… Pourtant j’ai des courbatures. J’aimerais bien recourir mais je n’ai pas beaucoup de temps je rentre à 18h du boulot et je n’ai pas le courage de ressortir… Du coup je fais du vélo elliptique et/ou du stepper pendant une bonne demi heure minimum et le reste je fais des exos sur tapis pour me muscler à l’aide d’une appli téléchargée.

    Bon courage à toi !! Et à bientôt si tu souhaites me répondre n’hésite pas, mon insta c’est Mady_Line55.

  • Répondre avril 9, 2018

    Nina

    Bonjour Ludivine.
    Je n’ai jamais laissé de commentaire sur quelconque blog, mais là je me devais de le faire.
    Ton article m’a tellement touché que j’en ai les larmes aux yeux 🙂 tu es hyper touchante et courageuse !
    J’ai exactement eu un peu le même parcours que toi niveau “poids”, et depuis un mois j’essaie de me reprendre en main comme je l’avais fait également il y a une dizaine d’années. J’ai eu (et ai encore) des problèmes de nourriture donc ton article tombe à pic pour également me motiver encore plus !
    Merci vraiment beaucoup beaucoup du fond du cœur pour ce superbe article !

  • Répondre avril 9, 2018

    Charmet

    Franchement bravo
    Ton parcours es extraordinaire
    J’ai bcp de points communs avec ton histoire et je voulais d’ailleurs te demander de quoi tu a été malade
    Est ce que ce serait Hodgkins ?

  • Répondre avril 9, 2018

    Soussouben

    Cc je ne commente pas habituellement mais je comprend tout à fait je me suis reconnue dans ton article j’ai moi aussi eu un déclic j’ai perdu plus de 34kg en même pas 1 ans et je suis tout. A fait d’accord que si on n’arette Le sucre cela et très favorisant pour notre santé, je ne suis pas médecin mais ce qui est sur ces que aujourd’hui je me sent tellement mieux dans mon corp et dans ma tête, que je te souhaite de trouver le même apaisement et surtout de se sentir bien même en débardeur , prend soin de toi ! Hé COURAGE !

  • Répondre avril 9, 2018

    Camille Montana

    Que dire.. je te suis depuis un bon bout de temps et suis admirative de ta personne, ton parcours et ton talent. La première fois que je t’ai vu c’etait sur The Voice quand j’avais 17 ans. A cette époque j’ai perdue ma grand-mère qui était mon modèle incontestée et j’avoue t’avoir beaucoup écouté car ta voix m’apaisait et me calmait dans mes grands moments de peine. C’est pourquoi aujourd’hui je suis assez surprise de découvrir ces photos et aussi cet article qui me rappelle sur certains points mon histoire… Après le décès de ma grand-mère j’ai pris en l’espace de 2 ans, plus de 20kg. Mon reflet me dégoûtais, et très clairement je me haïssais au plus haut point. Il y a quelques mois j’ai eu un déclic. L’envie furieuse de m’aimer et d’aimer la vie. Comme toi j’ai opéré des changements et aujourd’hui il ne me reste plus que 4 malheureux kilos pour atteindre le poids où je me sens bien. Avec le recul une chose est sure : le sport mais aussi la façon dont on traite notre corps a un impact sur notre confiance en soi, mais aussi sur la façon dont on appréhende les difficultés de la vie. Si tu as pu surmonter de si lourdes épreuves alors à coup sûr tu atteindras tes objectifs. Merci Justine pour ce témoignage poignant et encourageant! Je te souhaite pleins de belles choses et une longue et belle vie à toi.

  • Répondre avril 9, 2018

    Elodie

    Hello Ludivine,

    Très courageux cet article… tu as tout mon soutient et tu as l’air super bien partie pour atteindre tes objectifs 🙂
    Je trouve ça vraiment cool que tu te livres ainsi même si j’imagine que ça ne doit pas être facile du tout. Ainsi on se dit que tu es une fille comme nous loin des images parfaites et parfois/souvent trompeuses des instagrameuses et c’est ça que je préfère.
    En ce qui me concerne je n’ai pas de problème de poids mais je suis super intéressée par les articles nutritions et sport donc je te lirai avec attention 🙂

    Bonne continuation <3

  • Répondre avril 9, 2018

    Cass54

    Coucou, Ludivine. Merci pour ta transparence. Avec tout ce que la vie t’as fait vivre, j’admire ta force. Je sais que tu arriveras à atteindre ton objectif.
    En lisant ton article, je prends conscience de certaines choses. Honnêtement je n’arriverai pas totalement à supprimer les sucres etc. Je pense réduire cela et faire des bonnes séances de sport.
    Encore une fois merci, merci de rester toi même. C’est grâce à ça que j’ai commencé à te suivre. J’aime ta transparence et ton honnêteté.
    Continue ainsi.
    Cassandra

  • Répondre avril 9, 2018

    Pinheiro Elodie

    Bravo Ludivine, je te suis depuis peu, mais je voulais te remercier d’être vrai et sincère….de très belles qualités de nos jours et si rares….je t’encourage dans ta nouvelle vie…..

  • Répondre avril 9, 2018

    Nastasia

    Merci pour ton article sincère Ludivine! Je me retrouve un peu dans ton histoire.. pas pour la gravité des événements que tu as traversés mais pour le contexte de pression familiale et mes 73kg qui m’empêchent d’être complètement bien dans mes baskets (jeans). ^^ Pourtant je ne réussis pas à me dire que je dois aller voir un nutritionniste car j’ai également bcp lu sur la question et je pense tout savoir. Mais je ne tiens pas mes « résolutions » sur la durée. Dur dur. Mais je vais m’y remettre en pensant à tes conseils de chérir son corps et d’être heureux ! Merci encore..

  • Répondre avril 9, 2018

    liz

    Chose que je fais rarement, j’ai pris le temps de te lire suite à tes storys insta.
    Bravo pour ton témoignage, je te souhaite plein de courage. Et dis toi que pour le coup t’es pas seule et que tu es absolument comprise…
    Bises
    Liz

  • Répondre avril 9, 2018

    Mimie_Zaza

    comme je te l’ai dit sur insta…Bravo pour cette motivation… j’espère que peut importe le poids que tu feras, tu seras heureuse et que tu sentes bien dans ta peau et tes baskets.
    Je t’embrasse.

  • Coucou !
    Tout d’abord bravo et merci pour ce beau témoignage … J’ai été vraiment touchée … Je comprends parfaitement ce que tu as pu ressentir, mon corps me pose un problème, quand je vais en magasin pour m’habiller, je ne supporte pas mon reflet dans le miroir alors bien souvent, je repars sans rien, comme si, rien ne m’allais…
    Mais je fais tout pour que ça change justement, j’ai eu le déclic, après avoir eu des taux de cholestérols trop hauts trop longtemps et une tâche liée à ça apparue sous l’oeil, qui ne part pas.
    Je me suis mis un coup de pied aux fesses et depuis, j’ai perdu 8kg (depuis mi-janvier) en adoptant l’alimentation à IG bas (du coup, je vais rien t’apprendre sur le sujet j’imagine que tu connais). Je limite aussi le lait de vache à 1 laitage / jour pour le moment mais je n’ai pas encore enlevé le gluten car pour le moment, ça va comme ça pour moi!
    Pour le sport, je déteste ça (mais j’essaie de faire des séances de HIIT lol) … Je comprends que tu aies eu du mal à trouver ce qui te convenait ce n’est pas évident. Tu es en tout cas forte et courageuse, malgré les épreuves, tu essaies d’avancer, de garder la motivation et de trouver des solutions … Je crois que quand on a souffert de son image, on reste fragile quand même toute sa vie et même si on perd ce poids, le reflet reste à apprivoiser …
    Je te souhaite vraiment de trouver la paix à ce niveau, vraiment … Je te souhaite le meilleur …
    Bisous 🙂

  • Répondre avril 10, 2018

    Ourida

    Franchement j’aimais déjà beaucoup tes vidéos parce que je te trouvais naturelle et pétillante mais la sérieux j’ai vraiment une très haute estime de toi, après t’avoir lu en entier je précise car je n’aime pas lire les « romans » lol mais tu m’as touché au cœur tu es aussi magnifique à l’intérieur qu’a L’extérieur je suis épatée bravo

  • Répondre avril 17, 2018

    Emilie

    Salut Ludivine,

    Ton témoignage est très émouvant…se dévoiler de cette manière n’est pas évident mais tu as su le faire de manière simple et en toute transparence…
    Bravo à toi pour ton courage 🙂
    Je suis également dans un stade de « remise en forme » où j’ai décidé de me reprendre en main une bonne fois pour toute.
    Merci beaucoup pour tous tes conseils et ta bienveillance !
    Bises Emilie

  • Répondre mai 2, 2018

    Stéphanie

    Ce genre d’article très rare qui te met une claque !
    Merci pour ton récit qui me partage entre larmes et soulagement.
    Je me revois à travers. C’est une bouffée d’air frais, de courage et de bienveillance.
    L’amour de soi est si rare qu’il faut le chérir plus que tout.
    Nous sommes si peu à nous aimer réellement (les narcissiques ça compte pas !)
    Quand le moment sera venu je tenterais moi aussi cette expérience.
    Hâte de lire la suite.
    Merci Ludivine

  • Répondre juillet 11, 2018

    Johanna

    Bonjour Ludivine,

    Je t’avais découvert dans le milieu de la chanson, maintenant à travers you tube et ton blog…
    Ton article est tellement prenant, bien raconté et très touchant que cela m’a quand même un peu beaucoup chamboulée….Ton histoire est poignante, pleine de courage et à la fois elle transmet de l’espoir et de l’enthousiasme.
    Merci pour toutes les femmes qui se reconnaissent à travers ton parcours et d’avoir partager ces moments « intimes » de ta vie.
    Continue ce que tu fais, c’est juste un très bel exemple !

  • Répondre juillet 16, 2018

    CLIO

    Bonjour Ludivine,

    Je viens de te decouvrir sur tes differents supports… et je dois dire que tu rayonnes! En lisant tes posts j’alterne entre sourires, evasion et compassion… Bref une personne tres reelle et pleine d’asperites.
    Ce post en particulier est touchant. Si en le lisant j’avais ete a cote de toi (et que biensur tu sois d’accord!!!!!!!), je t’aurais fait un gros hug a l’americaine plein de compassion et d’admiration!

    Je vis aussi aux Etats-Unis (San Francisco) donc je comprends parfaitement ce que tu as ressenti en arrivant et qu’il a fallu faire tomber les pulls hihi

    Je te souhaite le meilleur!

    Clio

    PS: Si tu passes par la Bay Area et que tu as des envies de rando, fais signe et je t’enverrai toute une liste d’options pour ton plus grand plaisir 🙂

Leave a Reply

*

code