Et si on partait en week-end à Deauville ?

« Il restera de nos amours
Une chambre mauve au petit jours
Et des mots que tu m’avais dit Hotel Normandy… »

Cette chanson de Jean Jacques Goldman résonne en moi à chaque fois que j’entends le nom « Hotel Normandy« .
C’est l’une des premières chansons que j’ai chantée sur scène à l’adolescence. Et elle donnait à l’Hotel Normandy un coté inaccessible et légendaire qui me faisait littéralement rêver, surtout quand, à l’occasion d’une visite familiale du côté du Havre, nous faisions un crochet de quelques heures par Deauville pour venir l’admirer.

Et pour une raison que j’ignore, dans ma tête, cet hotel m’est très longtemps resté inaccessible… c’était quand même l’hotel de la chanson de Jean Jacques !
Il me fallait changer cette idée reçue et aller voir de moi même l’intérieur de cet établissement !
Quelle excitation de rentrer, visiter et séjourner dans un endroit que vous avez toujours idolâtré !

J’étais du coup, prête à être déçue, au cas où, j’aurais trop idéalisé l’endroit pendant toutes ces années… Mais que nenni (oui oui je viens biens d’écrire « que nenni »!), le Normandy Barrière est encore plus majestueux à l’intérieur.

En en faisant le tour à vélo, j’ai d’abord été surprise par sa taille. Je pensais qu’il était grand parce que la dernière fois que j’étais venue le voir, j’étais petite. Mais non: l’Hotel Normandy est carrément immense. Un couloir souterrain le relie même directement au Casino de Deauville.

A l’intérieur, tout n’est qu’espace, couloirs interminables, hauteur sous plafond sans fin et lustres en cristal.

Le design des chambre est à la hauteur du design extérieur. Rien ne dénote… Le Normandy est encore plus beau dedans que dehors. <3

 

 

Mais ce qui m’a le plus surprise au Normandy, c’est la quantité impressionnante d’activités qui y sont proposées.
Equitation, Golf, Tennis, Piscine privée ou Olympique, Spa, Bowling, Casino, balades à vélo, fitness et même location de voilier ou survol de la région en avion…
L’établissement est fort de propositions toutes plus excitantes les unes que les autres et je regrette vivement la pluie du deuxième jour, qui a malheureusement annulé mon tout premier cours de golf !

Mais j’ai de la ressource ! Hahaha ! Je n’allais pas me laisser abattre pour si peu. Pas de Golf ? Allons faire un tour au Spa Diane Barrière 🙂

 

J’ai eu la chance de découvrir le concept exclusif « Aerial Wellbeing for the Future »: un soin/massage sur mesure époustouflant, dans un cadre relaxant.

Au Spa Diane Barrière, le temps semble suspendu… comme en apesanteur…

 

Et bien sûr, comment parler d’hotel sans aborder le sujet gastronomie?
La Belle époque propose une carte qui séduira tous les palais… Et pour ne rien vous cacher, ma gourmandise a largement dépassé ma conscience de blogueuse puisque comme cet article en témoigne, je n’ai même pas pris le temps de photographier ce saumon gravelax fondant, ce paleron de boeuf et son jus de cuisson aux noisettes, mais surtout surtout le Pavlova façon tarte au citron, non, j’ai préféré les dévorer !!!

Parlons peu mais parlons bien ! Qu’en est il du prix ? Et bien voyez comme j’ai longtemps pensé n’avoir pas les moyens de dormir dans cet hotel alors qu’il est tout à fait accessible: à partir de 255€ la nuit en chambre simple, et 341€ pour une chambre deluxe vue mer. C’est clairement très correct pour un 5* de ce standing. Vraiment pas de quoi s’en priver avec les beaux jours qui reviennent !
Quand le soleil pointe le bout de son nez comme ces derniers jour, j’ai envie de l’accompagner d’un peu d’air iodé. Et quand c’est à deux heures de Paris, pourquoi s’en priver? 😉

 

Ce que je porte :
Robe Isabel MarantBottes Isabel MarantCeinture B-Low The BeltCasquette Lack of ColorsManteau ceintré Asos – Sac Barbara Bui

Be first to comment

*

code