L’incroyable histoire vraie de l’Occitane #truestory

l'occitane true story blog ludivine

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’être invitée par la marque l’Occitane, sur les terres de Provence, là où tout à commencé, et là où tout continue également.

l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine

Tout le monde connaît l’Occitane, tout le monde a déjà croisé l’une de ses crèmes pour les mains sous forme de tube de gouache argenté.

L’Occitane a cet ADN Provençal inimitable , sublimé par les ingrédients qu’elle exploite le plus: la lavande, l’amande, la verveine…

Mais ce que j’ignorais avant de venir au Couvent de Minîmes, l’hotel de renom où se cache le SPA l’Occitane, dans les champs de Lavandins et d’amande, c’est l’engagement de la marque pour le commerce équitable, pour une cosmétique naturelle, pour la sauvegarde du patrimoine  de la lavande et de l’amandier, pour la préservation des territoires et des cultures endémiques… Et bien d’autres causes encore.

De nos jours, les marques de cosmétiques proposent un flot incessant  d’innovations toutes plus incroyables les unes que les autres. Noyé dans cette masse, un tube de crème n’est bien souvent qu’un contenant en plastique impersonnel.

Depuis que mon blog m’offre la chance d’aller à la rencontre de certaines de ces marques, je découvre un tout nouvel univers.

Derrière chaque contenant en plastique se cache une histoire.

Et derrière les tube de gouache l’Occitane se cache l’histoire de Olivier Baussan.

En 1978, alors qu’il était encore étudiant, Olivier Baussan se passionne pour les vertus des plantes. Il achète alors son premier alambic au prix du kilo du cuivre, distille ses premières récoltes, et part sillonner la Provence au volant de sa 2CV pour vendre ses produits de beauté aux huiles essentielles dans les drogueries.

Amoureux de sa région et soucieux de préserver les trésors qu’elle renferme, il travaille au plus près des agriculteurs.

L’occitane est, depuis la naissance de l’AOP, l’un des principaux acheteurs de lavande vraie de Haute Provence.

Dans les années 50, les amandiers de Haute Provence avaient été remplacés par d’autres cultures plus simples à exploiter. Quelques producteurs de la région on décidé de replanter les arbres.

Pour encourager ce renouveau, l’entreprise s’est engagée dans un partenariat avec les producteurs du sud de la France, et du plateau de Valensole, en s’approvisionnant sur leur territoire et en revalorisant leurs écarts de tri (les amandes cassées refusées en confiserie ont toutes les qualités attendues par la filière cosmétique).

L’immortelle des produits l’Occitane, quand à elle, est issue d’une production biologique de Corse. L’immortelle est à la base une playnte sauvage des maquis Corses. Mais les faibles quantités récoltées ne permettant pas d’assurer un approvisionnement pérenne, l’Occitane lance en 2004 le tout premier programme de plantation d’immortelle Biologique à grande échelle. Ce projet réunit aujourd’hui 10 cultivateurs/distillateurs Corses, respectant les méthodes de l’agriculture Biologique.

C’est à Crest, au nord de la Provence dans la drôme que l’Occitane s’approvisionne en Pivoine. C’est à Riez, en Haute Provence que chaque jour du mois de Mai, les Roses centifolia sont cueillies chaque jour dès l’aube,  à la main par une équipe de cueilleurs spécialisés venus de Grasse. C’est à L’Enclave des Papes, au nord d’Avignon que l’Occitane va chercher la Verveine au coeur d’un domaine labellisé bio depuis 5 ans…

Traçabilité et origine certifiée des ingrédients actifs phares, plus de 300 ingrédients d’origine végétale. Plus de 80 producteurs, récolter, distillateurs locaux… Mais ça n’est pas tout.

En 1982, Olivier Baussan entend parler pour la première fois du beurre de karité et des femmes du Burkina Faso. Convaincu des bienfaits du Karité, il met en place un contrat équitable avec elles. A cette époque, la seule coopérative comptait une dizaine de femmes.

Aujourd’hui elles sont plus de 17 000 et produisent 700 tonnes de Karité par an.

Ce partenariat est devenu la voie de leur développement économique, permettant également la scolarisation des filles du Burkina Faso. La reconnaissance de l’action de L’Occitane par le PNUD (programme des Nations Unies pour le développement) témoigne de la pertinence des échanges mis en place avec les femmes du Burkina Faso il y a plus de 30 ans.

Bref, je ne regarderai plus JAMAIS mon tube de crème L’Occitane de la même façon.

Aujourd’hui, l’Occitane compte 120 boutique enFrance et 2800 dans le monde.

Il est loin le temps ou Olivier Baussan parcourait les marchés de Provence en 2CV !

Mais revenons-en à notre voyage.

Ce dernier nous a enseigné de bien belles choses mais nous a également régalées.

Nous avons été logées dans l’incroyable Couvent des Minîmes. Comme son nom l’indique, cet ancien couvent a été entièrement transformé en hotel luxueux. C’est ici que se cache le spa L’occitane où nous avons eu la chance de profiter d’un soin exceptionnel.

Le restaurant a régalé nos papilles, et la décoration nos yeux ébahis.

Ballade en 2CV dans les champs de lavandins et d’amandiers, atelier de distillation de rose, visite du marché de Frocalquier, et rencontre avec les producteurs et avec Olivier Baussan.

Nous avons passé 2 jours immergées dans l’histoire de L’occitane. Un souvenir parfumé qui restera à jamais gravé dans ma mémoire.

 

 

l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine  l'occitane true story blog ludivine  l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine  l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine l'occitane true story blog ludivine

l'occitane true story blog ludivine

12 Comments

  • Répondre juillet 13, 2016

    Amandine

    Coucou Ludivine,
    Les photos et la vidéo sont top ! Tu m’as fait voyager quelques minutes et je t’en remercie.
    A bientôt 🙂

    • Répondre juillet 23, 2016

      Ludivine

      Merci beaucoup Amandine <3
      Ravie que ça t'ait plu

  • Répondre juillet 13, 2016

    baussan olivier

    Merci beaucoup pour ce très bel article qui m’a beaucoup touché. Je vous embrasse. Olivier. PS: vous m’avez rajeunit de 2 ans en mettant la date de création de l’Occitane en 1978 🙂

    • Répondre juillet 23, 2016

      Ludivine

      Cher Olivier, merci pour votre passage ici 🙂
      Je vais rectifier ça 😉

  • Répondre juillet 20, 2016

    Laura

    Rho, ce vlog, ses photos, en repensant à l’article sur le blog de Coralie. Juste de la pure merveille. Ca donne envie d’aller aussi en Provence et on sent vraiment l’essence de la marque à travers ses photos, et la vidéo.
    C’est limite si je ne sens pas l’odeur de lavande à travers mon écran.
    Une pure merveille.
    Bisous
    Laura, JuneThirty

    • Répondre juillet 23, 2016

      Ludivine

      Merci Laura,

      Ravie que ça t’ait plu 🙂

  • Répondre juillet 25, 2016

    Marion

    Magnifiques photos Ludivine. Moi qui adore la Provence, tu me donnes envie de retourner découvrir ces magnifiques paysages.

    Quel appareil photo utilises-tu ?

    Sans aucun doute, continues de nous faire voyager à travers chacun de tes articles et photos, c’est un plaisir de te suivre et te lire.

    #teamsnapchat

    • Répondre juillet 25, 2016

      Ludivine

      Merci infiniment Marion 🙂
      J’ai utilisé un Reflex Panasonic GH4 pour la plupart des photos. Et Quelques autres ont été prise avec le CANON 6D de Coralie.

  • Répondre juillet 26, 2016

    Flavie

    j’y suis cette semaine, à qqs km de l’occitane justement.
    Peut-on y visiter la distillerie ?
    En tout cas tes photos magnifiques sont exactement le reflet de cet environnement aux milles et une senteurs !

  • Répondre juillet 27, 2016

    Charlotte/Chapunzel

    J’étais déjà une grande consommatrice de la marque l’Occitane mais je ne connaissais pas du tout leur histoire et je t’avoue que grâce à toi je ne vois plus de la même façon mes crèmes, gel douches and co !
    Merci de nous apprendre autant de choses d’une façon ludique et avec des photos qui illustrent si bien le tout : toujours un boulot de pro Ludivine !! 😉

  • […] L’incroyable histoire vraie de l’Occitane #truestory […]

  • […] combat que pour Decléor, ce calendrier me replonge instantanément dans la nostalgie de ce merveilleux voyage au Couvent des Minime du printemps dernier […]

Leave a Reply

*

code