L’histoire naturelle et solidaire d’Aura Botanica

aura botanica kerastase blog Ludivine

Je suis une immeeeeennnse fan des produits Kerastase ! J’aime leur galénique, leurs parfums, leur efficacité sur mes cheveux… J’aime tout chez Kerastase. J’en suis fan depuis des années et il y en a toujours chez moi.

Alors quand la marque m’a parlé d’Aura Botanica comme d’une gamme fondamentalement différente de tout ce qui avait été fait jusqu’à aujourd’hui par Kerastase, j’avoue que j’étais à la fois excitée et sceptique.
Car ne nous mentons pas, les produits cheveux sans sulfates et sans silicones, c’est jamais très glamour en terme de galénique, de toucher… etc…

Car oui Aura Botanica, c’est la première gamme de produits Kerastase constituée à 98% d’ingrédients naturels (principalement d’huile de Coco Samoane et d’huile d’Argan), sans sulfates et sans silicones.

J’ai alors testé Aura Botanica.
Ma première impression concerne son parfum. L’huile d’Argan n’ayant pas une bonne odeur et l’huile de coco n’étant absolument pas à mon goût, le produit promettant 98% d’ingrédients naturels… Je m’attendais à ne pas aimer l’odeur. Mais à ma grande surprise, je suis tombée complètement sous le charme de son délicieux parfum d’agrumes. Waw ! Belle prouesse que celle ci ! L’huile essentielle d’Orange douce est un régal.
Ma seconde impression concerne le protocole de la gamme. En effet, il ne commence pas par un shampoing mais par le concentré essentiel qui s’applique avant le shampoing sur les longueurs et les pointes sèches (voire sur le cuir chevelu s’il est sec lui aussi) avec un temps de pause de 15 minutes environs. Le concentré a une texture huileuse et répare les cheveux abîmés.
On enchaine ensuite avec le bain micellaire, qui n’est autre qu’un shampoing aromatique doux sans sulfates et sans silicones. A ma grande surprise, celui mousse tout autant qu’un shampoing avec sulfates. En revanche, il laisseune sensation pas très agreable d’écailles ouvertes et de cheveux très secs (un peu comme les shampoings post lissage Brésilien). Mais juste après vient l’après-shampoing infusion de nutrition, lui aussi sans silicones, qui s’applique sur cheveux mouillés comme un masque puis se rince, et qui supprime immédiatement cette sensation de cheveux secs, pour laisser place à une douceur… mais une doooouuuuceur !!! Je crois que mes cheveux n’ont jamais été aussi doux.
Pour bien terminer ce protocole je vaporise l’Huile en Brume Hydratante sur mes pointes essorées, juste avant de procéder au séchage.

Le résultat?
Des cheveux Super légers, super doux, et super brillants, shampoing après shampoing.
Moi qui adore les textures siliconées, je me suis challengée pour tenter de respecter scrupuleusement cette cure et n’utiliser aucun autre produit, afin de voir comment mes cheveux réagissent à l’élimination du silicone (car après de longues périodes d’utilisation de produits siliconés, il vous faut plusieurs shampoings pour l’éliminer complètement et revenir à un cheveux naturel)
Plus j’utilise Aura Botanica, plus mes cheveux sont brillants et doux, tout en étant super léger, même avec toutes les huiles que renferment la gamme.
C’est pour moi une véritable et excellente surprise et ça me donne envie plus que jamais de mettre à la poubelle tous les produits siliconés de ma salle de bain…

Si vous en avez l’occasion, je vous invite à tester ce protocole chez votre coiffeur et pourquoi pas, la gamme complète à la maison.

Mais ca n’est pas tout ! Avec Aura Botanica, Kerastase revendique 98% d’ingrédients naturel et une production d’huile d’argan solidaire.

Nos salles de bain étant remplies de produits plein de promesses, j’ai eu envie de connaître l’histoire et les origines d’Aura Botanica et de cette fameuse production solidaire d’huile d’Argan au Maroc. Et je me suis faite une joie de vous filmer tout ça pour mieux vous le raconter !

 

 

 

La rencontre avec les femmes Berbères issues de la coopérative Targanine m’a beaucoup émue. Leur vie dans les montagnes est précaire. Elles n’ont pas accès à l’alphabétisation, ne jouissent d’aucune autonomie indépendance sociale et financière. La plupart n’amême pas l’électricité. C’est pourquoi Kerastase a mis en place avec elles un système permettant de construire des crèches et des écoles pour leurs familles. L’une d’entre elles m’expliquait qu’avant, son mari travaillait et ramenait l’argent à la maison. Quand ce dernier est décédé et qu’elle a du subvenir seule aux besoins de sa famille, c’est grâce à son travail dans la coopérative qu’elle a pu s’acheter une maison, et même y installer l’électricité.

10 Comments

  • Répondre avril 18, 2017

    Laetitia

    Hello Ludivine ,

    Un super article et une video superbement réalisée
    C’est un peu comme si on était partit à la rencontre des femmes Berbères avec toi .

    Je suis assez tentée par le concentré essentiel . Et le shampooing aussi .
    Bon, de futures dépenses à venir on dirait

    Merci Ludivine pour cet article et cette super video .

    • Répondre avril 19, 2017

      Ludivine

      Merci Laetitia !
      Je te déconseille de désolidariser les produits. En tous les cas, selon moi, le shampoing et l’apres shampoing sont indissociables. Je partirais direct là dessus s’il ne fallait en choisir que deux. Et si tu en prends 3, le concentré est une pure merveille !

  • Répondre avril 18, 2017

    Pauline

    La vidéo est magnifique ☀ ! Et toi, tu es canon ! ♥

    • Répondre avril 19, 2017

      Ludivine

      Merci Pauline 🙂

  • Répondre avril 18, 2017

    MzelleParlotte

    Superbe présentation Ludivine! Chapeau pour ce magnifique travail qui donne vraiment envie de tester les produits!

    • Répondre avril 19, 2017

      Ludivine

      Merci beaucoup 🙂

  • Répondre avril 19, 2017

    Claire

    Super vidéo Ludivine, mais comment fais-tu pour être si bronzée à la sortie de l’hiver !!!
    J’ai très envie de découvrir ces produits mais ayant les cheveux bouclés, j’ai peur que les boucles soient moins bien dessinées…

    • Répondre avril 19, 2017

      Ludivine

      J’ai la peau assez matte, surtout le corps ! 😉
      L’huile d’argan est super utilisée pour les cheveux bouclés. Maintenant je ne sais pas si ce sera mieux ou moins bien que ce que tu utilises déjà. Moi en tous cas, mes cheveux revivent ! 🙂

  • Répondre avril 19, 2017

    maevabordelaise

    Bonsoir Ludivine,

    Article très intéressant, qui donne envie de tester ces produits, car rares sont ceux qui sont « vraiment » naturels et le fait que tu aies pu te renseigner sur ces produits, connaître leur origine, leur confère davantage de crédibilité !! À quelle fréquence appliques-tu les produits ? Car j’ai les cheveux qui ont tendance à graisser très vite et j’ai peur que l’huile d’argan et de coco ne m’aident pas vraiment … en tout cas merci de nous faire voyager ça fait du bien même si j’avoue que j’aurai aimé que la vidéo soit un tout petit peu plus longue car j’aurai voulu en savoir davantage sur l’histoire des femmes berbères mais sans doute que ça demandait beaucoup plus de travail pour toi ? En tout cas bravo encore pour ton engagement et ton travail !!

    #teamsnapchaton #teaminstagram #teamfacebook (on est fan ou on l’est pas !)

    BISOUS

  • Répondre avril 25, 2017

    Cynthia

    Encore une fois, quelle belle vidéo (les plans en drône sont juste oufissime !!!) ! L’histoire de ces femmes est vraiment touchante ! Cela donne vraiment envie de tester la gamme, même si en ce moment je ne jure que par les produits Myriam K qui ont fait revivre mes boucles.
    J’adore le petit détail de la bouteille gravée à ton nom à la fin 😉
    #teamsnapchatons comme d’habitude 🙂

Leave a Reply

*