Le « Layering ». Ma routine « Jap » pour une peau parfaite !

IMG_1288+

Ahhh le maquillage ! Quelle chance ! Comment vivre sans ?!

Mais comment vivre avec ?

Pendant des années de concerts, shootings et spectacles en tous genres, nécessitant en permanence d’être maquillée comme 2 camions volés remplis de vendeuses Sephora, j’ai pu constater que dormir avec son make-up par flemme de passer par la salle de bain, c’était vraiment pas une bonne idée ! Mais j’ai aussi constaté que nettoyer tant de maquillage (souvent fixé par de la laque) irritait terriblement ma peau. Les lingettes  démaquillantes (bien pratiques !) ont sur moi l’effet du coté vert d’une éponge scotch brit ! Le combo lait démaquillant + coton me demande tellement de passages pour venir à bout des eye-liners waterproof que je finis avec les yeux d’un lapin russe, idem pour les eaux micellaires… bref rien n’y faisait quand un jour, j’ai découvert L’HUILE DEMAQUILLANTE ! TADAAAAM !!!

L’huile démaquillante nous vient directement du japon, où les femmes pratiquent le « Layering ». Il s’agit en fait d’un rituel de beauté en 6 étapes (rien que ça!) dont elle fait partie, dans le but de nettoyer la peau en profondeur sans l’irriter. JOIE !!! pour une pauvre petite sensible comme moi !

Je vous parle ici de mon layering du soir (celui du matin étant sensiblement différent).

IMG_1238-2

Voici les différentes étapes:

1) L’huile démaquillante

Le maquillage est gras. Et pour enlever du gras, rien de tel que… encore du gras ! Donc, on applique une noisette d’huile sur la peau sèche et on masse jusqu’à ce qu’on ressemble à un panda. Selon les huiles, on peut masser les yeux sans que ça pique. C’est en partie pour cela que les Shu Uemura sont mes préférées.

Ensuite, on rince abondamment à l’eau claire en continuant de masser. Au contact de l’eau, l’huile se transforme en un lait tout doux.

L’huile n’obstrue en aucun cas les pores et ne rend pas la peau plus grasse. Quand on la rince elle est totalement éliminée.

IMG_1299 ≠IMG_1299 ≠IMG_1299 ≠IMG_1323+

2) Le nettoyage

J’emploie ici aussi la mousse nettoyante Shu Uemura parce que je l’aime beaucoup, mais vous pouvez choisir n’importe quel nettoyant visage pour compléter le rituel. Choisissez-le en fonction de votre type de peau.

IMG_1331+

3) La lotion micellaire

L’eau de nos robinets est bien souvent très calcaire. Donc, je termine le nettoyage avec une eau micellaire (ici, la Bioderma, ma préférée) que j’applique avec un coton, mais certaines existent aussi en spray.

IMG_1336+

4) Le sérum

C’est la nuit que notre peau se régénère, alors autant lui filer un coup de main avec un sérum à actif ciblé en fonction de vos besoins. Ici il s’agit de l’incontournable Advanced Night repair d’Estée Lauder. Son actif réparateur vous fait disparaitre un coup de soleil en une nuit. Je ne peux plus m’en passer.

IMG_1270-2

5) Le contour des yeux

La peau du contour de l’oeil est 4 fois plus fine que celle du reste du corps. Elle est donc fragile, vulnérable et mise à l’épreuve par les expressions du visage et nos milliers de battements de cils. Autant dire qu’il est donc indispensable. Ici, j’utilise le petit frère du sérum: le Advanced Night repair eye.

6) La crème hydratante de nuit

C’est le geste pour finir ce rituel en beauté. J’utilise la Crème Cellulaire réparatrice de nuit de La Prairie. C’est une crème un peu chère mais comme elle est très concentrée, on en utilise peu et elle dure très longtemps. C’est un véritable petit bijou. Dès la première application, la peau est transformée !

IMG_1345+

J’ai vraiment essayé beaucoup de produits avant de trouver mes préférés. Certaines huiles sont trop épaisses, sentent mauvais ou piquent les yeux. Certains nettoyants me dessèchent la peau. Certaines lotions micellaires contiennent de l’alcool et brulent la peau… etc… Je vous ai présenté ici mes « must-have » mais vous pouvez toujours en tester d’autres à votre convenance/budget.

Ce rituel a complètement changé ma peau. Je le pratique soir ET matin, même quand je ne suis pas maquillée. Je vous garantis qu’en une semaine de ce traitement, votre peau vous dira « merci », toutes vos imperfections se seront fait la malle. Le layering convient à tous les types de peau, il suffit de trouver les produits les mieux adaptés à chacun.

Maintenant je suis prête pour un gros dodo ! 😉

Et vous? Quel est votre rituel miracle?

IMG_1347+

 

3 Comments

  • Je rêve d’avoir une routine aussi complète que la tienne… J’y arriverai un jour ! Mais je dois admettre que je trouve cela « lourd » d’envisager ce genre de routine avec beaucoup de produits différents.
    Mais c’est sûrement la meilleure solution pour prendre bien soin de sa peau 🙂 Merci pour les détails étape par étape, ça aide à s’inspirer pour se créer sa propre routine layering !

  • Répondre décembre 15, 2014

    Melodie

    Bonjour.
    Je viens de découvrir ton blog que j’apprécie beaucoup.
    Je suis moi-même la technique du layering.
    Si je peux me permettre, ta routine n’est pas tout à fait correcte. Dans la théorie tu as tout bon. Sauf que dans la pratique, la lotion micellaire Bioderma (comme toutes les eaux/lotions micellaires) est un nettoyant. Elle fait donc double emploi avec ta mousse Shu Uemura alors que tu n’as pas de lotion pour rincer tes produits nettoyants.
    Si tu veux plus d’information, il existe un blog très bien sur le sujet (« les chroniques de Sonia ») ainsi qu’un groupe sur Facebook.
    Bonne continuation !

    • Répondre décembre 15, 2014

      Ludivine

      Salut Melodie,
      Oui c’est vrai tu as en partie raison. A l’époque où j’avais écrit cet article, j’ignorais qu’il fallait absolument rincer les micelles (qui sont un peu comme des cellules de savon en fait). Du coup, je continue de me démaquiller à l’huile, nettoyer avec un gel pour le visage, finir de démaquiller les yeux à l’eau micellaire, et je termine avec une lotion pour éliminer les micelles. 🙂
      Merci pour tes conseils en tous cas, et pour tes compliments également. 🙂

Leave a Reply

*

code