J’ai testé la Surface Studio Microsoft

Non, vous ne rêvez pas, moi la pro Apple, j’ai accepté de prendre à l’essai durant 2 mois… un PC !!!!

Si on me l’avait dit, je ne l’aurais jamais cru ! Et pourtant, le jour où j’ai posé le stylet sur ce gigantesque écran tactile, j’ai immédiatement été séduite !

Surface studio microsoft Ludivine

Et quoi de mieux qu’une Mac addict pour comparer ?

J’ai pour point de comparaison mon iMac 27”.

Et je dois dire que la ressemblance est frappante, à la différence près que la surface studio n’est pas qu’un simple écran, c’est aussi une tablette (géante) tactile, et qu’elle s’incline comme une table à dessin, et enfin qu’il s’agit d’un 28” (4500 par 3000 pixels).

L’utilisation de l’ordinateur prend une toute autre dimension quand on peut dessiner dessus.

Surface studio microsoft Ludivine

Son prix est tout aussi gigantesque que lui. Comptez entre 3550 et 5000€ pour l’acquisition de la bête, mais n’oublions pas qu’il s’adresse principalement aux créatifs et avant tout aux graphistes, et qu’il s’agit donc d’un outil plus professionnel que familial.

L’ensemble de la connectique, située à l’arrière (pas toujours très pratique pour brancher une clé usb), comprend 4 prises usb 3.0, une sortie vidéo Mini DisplayPort pour un second écran, un lecteur de carte sd (qui n’a malheureusement jamais fonctionné chez moi), une sortie casque, une prise réseau filaire ainsi que l’alimentation.

L’écran s’incline d’un simple doigt de manière absolument fluide. On regrette juste que sa position ne soit pas verouillable. Il m’est arrivé de m’habituer à une certaine inclinaison (pas complète), puis d’un léger appui sur l’écran, avoir la surprise de le voir se replier complètement.

Je n’ai pour ma part rien à redire au stylet. En revanche je n’ai pas eu le courage de configurer la surface dial (petite roue).

Mon ressenti à chaque utilisation était très particulier. On a l’impression de tenir entre ses main une tablette. Mais celle ci étant géante, les mouvements à effectuer lors de travail sur photoshop sont beaucoup plus amples que sur une tablette graphique, ce qui à long terme, peut impliquer quelques douleurs au bras.

La Surface studio est un très bel outil doté d’options à faire pâlir certains mac.

Je reste néanmoins toujours un peu rebutée par l’interface Microsoft, ses sons, ses couleurs, et (parfois) cette micro latence que je ne saurai expliquer mais que je n’ai jamais ressentie sur quelque Mac que ce soit.

Avant de la tester, je me tâtais réellement à l’acheter. Une fois testée, je reste sur mes positions. Je garde mon Mac. Mais je rêve qu’Apple nous propose très prochainement un ordinateur du même acabit 🙂

Surface studio microsoft Ludivine

 

Microsoft Surface Studio, à partir de 3430€

3 Comments

  • Répondre février 26, 2018

    Laetitia

    Coucou Ludivine,

    Merci pour cet article .
    Travailler sur un genre de tablette géante , ça doit faire « bizarre » , mais ça doit être agreable aussi.
    J’ai une amie qui adorerais ce genre de matériel pour son travail .

    Et tes photos sont justes trop belles

  • Répondre février 27, 2018

    Isa Tassy

    Article très interressant. Je l’ai partagé à ma belle-sœur qui fait du graphisme justement.

  • Répondre février 27, 2018

    cm

    .. après avoir vu ton insta je suis venue voir ton article blog et quel beau blog .. merci à laétitia de m’avoir amené vers toi !! ;. mon site est en construction .. indulgence stp !!

Leave a Reply

*

code